Les figures de l'ombre : ce que j'ai appris

Les figures de l’ombre : ce que j’ai appris

Après avoir vu le film les figures de l’ombre, j’ai eu envie de vous en parler. Par contre, je ne voulais pas vous rédiger un résumer du film. Non seulement parce que je ne suis pas douée pour, mais aussi parce qu’il existe déjà des blogs qui le font bien mieux que moi. Alors, comment vous en parler de façon originale sans tomber dans une revue ?

Je vais partager avec vous, les sept messages/leçons que m’a enseigné le film. Parce que oui, derrière celui-ci se cache tout un tas de leçons de vie.

Travailler à la Nasa ne veux rien dire !

Dans le film, Kathérine est un génie des maths. Or, sa peau noire lui permet de travailler en tant que simple calculatrice au sein de la Nasa. Elle travaillait peut-être à la Nasa, mais le poste qu’elle occupait n’était pas à la hauteur de ce qu’elle était.

Pour beaucoup le fait de travailler à la Nasa leur suffit. Alors, ils s’arrêtent d’évoluer et d’apprendre sous prétexte qu’ils travaillent dans un endroit prestigieux. Sauf que le but d’une vie est d’aller de l’avant, de gravir les échelons, de se challenger et d’arriver en haut de l’échelle.

S’entourer de personnes de visions

C’est grâce à ces amis Doroty et Mary que Katherine réussit à se présenter aux ingénieurs blancs et à faire valoir son potentiel. Supposons maintenant qu’elles étaient en compagnie de personnes pessimistes, voyant le malheur et le drame par tout. Lui rappelant sans cesse qu’elle était une femme et noire et j’en passe. Aurait-elle participé à cette mission ? Son nom figurerait-il sur les comptes rendus officiels de la Nasa ?

Être entouré de bonnes personnes est primordiale lorsque l’on veut évoluer dans la vie. Non seulement elles vous apporteront leur soutien, mais elles vous communiqueront aussi leur force. Ne vous y trompez pas : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs (1 cotinth 15:33).

A lire : Bien s’entourer !

La limite que l’on vous donne, n’est pas celle qui existe

Je m’appuie sur le cas de Mary. En tant que femme noire, elle n’avait pas le droit de fréquenter les mêmes universités que les blancs. Et pourtant, elle a réussi à obtenir ses cours et par la suite, son diplôme d’ingénieur. Son désir de devenir ingénieur, de poursuivre son rêve était beaucoup plus fort que la limite qu’on lui imposait. Elle n’a pas abandonné et s’est battu pour ce qu’elle considérait juste et bon pour elle. Oui, la limite existait, mais elle n’a pas fait de cette limite sa limite.

Ce n’est pas parce qu’autrui te fait comprendre que tu as atteint ta limite, que cette limite est vraiment atteinte. A certains moments, vaut mieux vérifier par soi-même que d’écouter les autres.

A lire : Au delà de mes limites

Trop c’est trop !

Aux États-Unis, les hommes et femmes de couleurs ne pouvaient fréquenter et partager les mêmes lieux. Il y avait donc un endroit spécifique réservé aux blancs et un autre aux noirs. Dans les figures de l’ombre, Katherine n’avait pas le droit d’utiliser les toilettes des blancs et devait se rendre, à chaque fois qu’elle avait besoin, dans son ancien bâtiment qui se trouvait à l’autre bout du site. Elle menait ce train de vie, sans rien dire jusqu’à ce que son responsable lui fasse la remarque. Et là, elle explose. (je vous invite à voir le film pour connaître la suite de cet épisode. Parce qu’il n’y a pas que les toilettes qui posent problèmes). 

Il faut savoir supporter, mais aussi savoir mettre fin à la situation. Et attendre le bon moment pour faire entendre sa voix, c’est-à-dire, ni trop tôt, ni trop tard. Des fois les personnes ne portent pas attention à certains dires parce que l’on a tendance à trop se plaindre ou à ne rien dire. Or, des interventions ciblées et qui sortent de l’ordinaire apportent beaucoup plus de valeurs et d’attention.

Il faut avoir les yeux vers le futur

En plus d’être une histoire basée sur l’émancipation de la femme noire au sein de la Nasa, Les figures de l’ombre traite aussi d’une histoire d’amour. Sans vous en dire plus sur ce qui se passe dans le film (suspens), il est important de regarder devant nous, soit vers le futur. Pour la simple et bonne raison que le passé n’a rien de nouveaux à nous annoncer. J’ai l’habitude de dire que tout ce qui est passé, est passé.. Ne restez pas bloquer sur des événements qui nous apportent tristesse et/ou haine. Continuez notre vie. Comment pouvez-vous prétendre aller de l’avant si votre regarde est constamment rivé sur votre passé ? Il y a un temps pour pleurer, un temps pour se relever et un temps pour aller de l’avant.

Les gens qui vous méprisaient hier, voudront vous serrez la main demain

La réplique de Doroty dans le film est tellement parfaite à ce sujet que je vous laisse aller la découvrir par vous-même. Juste n’oubliez pas que la roue tourne dans la vie et que rien n’est figé. Il se peut que beaucoup sous-estime votre talent ou vos capacités parce que leurs regards restent focalisés sur la personne que vous êtes actuellement. Mais sachez que ce sont ces mêmes personnes qui, lorsque vous réussirez, voudront faire partie de votre cercle d’amis.

N’oubliez jamais d’où vous venez

Malgré les magnifiques opportunités qui se présentaient, Katherine, Doroty et Mary sont restés unies. Elles n’ont pas essayé d’intégrer un autre milieu ou de changer leur comportement. Au contraire, elles s’encourageaient, se soutenaient les unes, les autres et sont restées elles-mêmes. Katherine, Doroty et Mary ont commencés en tant que calculatrice ensemble et ont gravie les échelons ensemble. Et cette union a fait leur force.

Elles voulaient changer leur vie, elles ont changer l’histoire

 

Je me suis amusée à les classer dans l’ordre chronologique du film. Je vous laisse donc devenir à quelle séquence je fais allusion.

Maintenant, lorsque je regarde un film, j’essaie de le comprendre en profondeur. Je ne m’arrête plus au niveau de l’histoire. J’essaie d’extraire une pensée ou un message. Je vous promets, qu’une fois ce point de vue adopté, vous verrez les films et les séries différemment.

Les figures de l'ombre : ce que j'ai appris

Quelles leçons tirez-vous du film, Les figures de l’ombre ? L’avez-vous déjà vu ?

Mille bisous.

SHERYL – CHERRY

Je t’attends ici → FACEBOOK | INSTAGRAM | TWITTER

N’hésitez pas à vous abonner à la newsletter du blog (sur votre droite)

6 Comments

  • Mégane & Co mai 27, 2018 at 15 h 17 min

    Waouh super inspirant et très bon article !! Chapeau 😊
    J’ai eu l’occasion de regarder ce film et en effet il est très inspirant et très profond j’ai beaucoup aimé les messages véhicules (ceux que j’ai réussie à comprendre haha)

    Reply
    • Sheryl-Cherry mai 27, 2018 at 20 h 15 min

      Merci beaucoup Mégane !
      Oui, c’est un très joli film qui m’a fait prendre conscience de certaines choses..
      Si tu as retenu quelques trucs, c’est l’essentiel

      Reply
  • SwingingAlabama mai 29, 2018 at 11 h 18 min

    J’ai beaucoup aimé ce film, et ces actrices sont juste géniales !
    J’apprécie vraiment la construction de ton article, le fait de dégager des thèmes. Super intéressant 🙂

    Reply
    • Sheryl-Cherry mai 29, 2018 at 20 h 23 min

      C’est un film très bien fait ! (Même si je ne suis pas spécialiste) Et oui, un très bon choix d’acteurs.
      Merci beaucoup 🙂

      Reply
  • AfroLyne juin 4, 2018 at 22 h 55 min

    Bon OK, je ne l’ai pas vue au cinéma, mais il finira dans ma DVDthèque !
    Merci !

    Reply
    • Sheryl-Cherry juin 8, 2018 at 19 h 12 min

      Franchement, tu ne regretteras pas ton achat !!!

      Reply

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.