Ce que la coupe du monde m'a appris
Moment de réflexion

Ce que la coupe du monde m’a appris

 Yes we did it ! Nous sommes champions du monde ! J’étais beaucoup émue de voir tout ce monde réunis et fêter cette victoire. Bon, je ne vais pas vous mentir, le foot ce n’est pas mon truc. Mais, je vis avec un passionné (mon petit frère) je n’ai donc pas eu le choix. J’ai vraiment commencé à suivre les matchs de l’équipe de France lorsqu’ils sont allés en 8èm de final. En l’espace d’un match, je me suis imprégné des règles du foot, règles que j’ai déjà oublié d’ailleurs. Je criais comme une dingue lorsqu’il y avait un but. Lors de la finale, j’ai snappé comme jamais nos réactions et les actions de l’équipe. J’ai vibré, sauté, crié. Bref, c’était la joie. Mais, cette coupe du monde m’a apporté beaucoup plus que ça. Elle m’a appris certaines leçons de vie que je souhaite garder pour toujours. Oui, pour toujours !

J’ai tout d’abord compris que l’âge n’est qu’un chiffre. Être champion à 19 ans, 20 ans, 22 ans, n’est-ce pas fou ? Ces joueurs ont déviés toutes les « règles ». Je pense à Kilian Mbapé, Benjamin Pavard, Ousmane Dembélé, Presnel Kimpembe. Ils nous ont prouvé par a+b que l’âge n’est qu’une excuse et un moyen pour nous intimider. Et puis, qu’est-ce que l’age ?

A lire : Au delà de mes limites

En toute chose, il est important de rester humble. Dans la bible, il y a un verset qui dit : « l’humilité précède la gloire » proverbes 15:33. Lors de cette coupe du monde, je n’ai pas vu un joueur prendre la grosse tête et se mettre en avant. Il y en a eu des occasions pour s’attirer toute la gloire, mais c’était collectif first. Ils pensaient collectif et vivaient pour le collectif. Et puis, je parle d’être vraiment humble et non faire un semblant d’humilité.. Parce que l’on connais bien l’être humain.

Self-discipline. Les joueurs étaient soumis à un rythme qu’ils devaient suivre pour atteindre leur objectif à savoir devenir champion du monde. Sommes-nous prêt à nous priver, à nous discipliner pour obtenir ce que l’on veut dans la vie ? Car, il faut savoir que dans la vie nous n’avons rien sans rien.

Et je finis avec : A goal without a plan is just a wish. Je traduis : un objectif sans plan est juste un souhait. Je fais partie de la team qui pense que rien n’arrive par hasard. Avoir des objectifs c’est bien, mais avoir un plan pour les atteindre c’est mieux. Tu veux être blogueuse pro, d’accord. Mais, que fais-tu pour le devenir ? Beaucoup pense que ça va leur tomber du ciel, alors que pas du tout. Comme on dit 99 % de travail, 1 % de chance, de talent..

J’ai donc appris à ne plus voir mon âge comme une excuse, à être humble, à me discipliner et à établir des plans d’attaque pour mes objectifs. Voilà les quartes leçons que j’ai appris durant cette coupe du monde.

Dites-moi, qu’est ce que la coupe du monde vous a appris ? Et quelles sont vos rêves les plus fous !

Ce que la coupe du monde m'a appris

Mille bisous.

SHERYL – CHERRY

Je t’attends ici → FACEBOOK | INSTAGRAM | TWITTER

N’hésitez pas à vous abonner à la newsletter du blog (sur votre droite)

16 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.